Propositions pour l'opposition en Tunisie

Suite à une discussion avec un ami du PDP sur l’intérêt d'une grève de la faim d'un jour entamée par 130 "personnalités politiques et syndicales" en soutien à la cause très juste par ailleurs du journaliste emprisonné et malade Fahem Bou Kadous (4 ans de prison pour avoir couvert les évènements du bassin minier), j'ai posté ce commentaire, que je partage avec vous (après qqes corrections mineures), et je vous promet pour bientôt des propositions pour le RCD aussi (avec ses 10 millions d’adhérents et autant de sympathisants, il a aussi besoin de qqes "restructurations"), bonne lecture et n'hésitez pas à corriger/donner vos propres propositions!




même si j'estime qu'il n'est pas de mon rôle de proposer des "formes de contestation", n'étant affilié à aucun parti politique, mais les solutions sont diverses même s'il leur faut du temps pour être mises en oeuvre:

1. Arrêter de faire des trucs ridicules (des grèves de faim d'une journée, c'est vraiment risible)

2. Utiliser les nouvelles technologies d'une manière plus "intelligente": radio kalima, après 3 minutes d'écoute, j'ai envie de m'ouvrir les veines avec une boite de sardines, aucune page "d'opposition" de plus de 2.000 fans, les blogs des opposants ressemblent aux murs  des facultés des années 70, j'en passe et des meilleurs

3. Refuser l'alliance avec les islamistes et revenir sur l'accord malheureux du 18 Octobre (sans pour autant accepter la répression illégitime contre les emprisonnés pour des raisons purement politiques)

4. Se fixer UN programme ECONOMIQUE, je crois que c'est pas encore décidé mais vous êtes encore au stade "économie du marché ou pas" (sa77a ennoum on est en 2010), certains qui croient encore en la révolution ouvrière voir même paysanne devraient être réveillés et bien secoués pour les mettre devant leur responsabilités, et surtout devant leur siècle


5. Étant un parti reconnu, NE PAS BOYCOTTER la mascarade des élections, profiter de cette marge de liberté de deux semaines voir plus tout les 5 ans, c'est déjà pas mal, montrer que l'on existe, qu'une autre voie est possible, se lamenter pour des élections qu'on ne pourrait pas gagner dans des conditions de démocratie optimale n'a absolument aucun sens

6. Améliorer ses relations avec les syndicats, les soutenir, les aider pour les trouver quand il le faudra, pousser les gens à aller se syndiquer sans pour autant faire l'amalgame entre le travail politique et le travail politique et le travail syndical

7. Ramener des "tunisiens moyens" au partis d'oppositions, débaucher des rcdistes tout en les maintenant en vie en tunisie, c'est des "prises de guerres" au sens politique, ça ne devrait pas être difficile vu l'état du RCD, les "placardisés" sont trop nombreux vu la taille du parti

8. Sortit de votre bulle tuniso-tunisoise, y a-t-il un bureau PDP/tajdid par exemple à Redeyef? Si vous n'allez pas chercher vos supporteurs ils ne viendront pas tous seuls. Pour les bureaux régionaux, ne pas mettre "les mauvais élèves" loin de Tunis (parce que oui, en voyant certaines réactions on a le droit de penser qu'ils mettent les pires éléments dans les bureaux régionaux)

9. Ce point sera une conclusion : Penser à créer un Parti de Gouvernance et non d'opposition: aucun parti sauf le RCD n'est capable de fournir une liste de noms (une 100 de personnes très hautement qualifiées MINIMUM) pour tenir les postes clés du pays (ministères, secrétaires d'état, gouverneurs), c'est quand un parti d'opposition aura un bon programme, une idée pour la Tunisie et des hommes capables de la mettre en oeuvres qu'il commencera vraiment à peser dans la vie politique et fera la longue marche de démocratisation du pays!


à bon entendeur...

8 commentaires:

Wafa a dit…

arretons de donner des lecons... fianlement ca ressemble a tout tunisien "moyen" comme tu le dis, il eduque ses enfant a la propreté, mais il continue a jeter son paquet utilisé dans la rue................ KALIMET

Anonyme a dit…

Salut Don
Je me permet quelques opinions a chaud :
1) une grève de la faim est un moyen de contestation..la "violence" de l'acte permet de rendre urgemment la question public, pour ma part je l'approuve
2) tant que les grands médias officiels (radio, TV journaux) sont fermés a tous débat, internet reste un média à faible impact sur le public.
3) Alliance ou pas je pense tous le monde a droit d'intervenir dans la sphère politique et d'ailleurs pourquoi la condamner cette alliance?
4) A ma connaissances les programmes des parti d'opp. ont toujours étés quasi interdit de diffusion. Le prog du PDP publié dans son journal El Maouqef lors des dernières élections législatives a été tout bonnement censuré de même qu'éttajdid leur programme économique reste objet d'un débat de toute façon
5) lors des dernières elec. presid. le PDP et ettajdid n’ont pas boycotté!
6) Comme tu le dis bien ne pas mélanger trv syndical et politique le syndicat doit être affranchis de toute politisation..Reste que L'UGTT est depuis belle lurette sous la pression du parti au pouvoir!
7) entièrement d'accord
8) A vérifier! à ma connaissance Ettajdid et le Pdp possèdent des bureaux à Redeyef
9) Ma conclusion : tout programme -même islamiste- est présentable car "améliorable" le tout est de le confronter à un débat public libre et largement diffusable qui le jaugera et le jugera!
Amicalement
JaafarKhan

Malek a dit…

il y a certainement beaucoup à dire sur ce sujet et je trouve que certains reproches ne s'appliquent pas à la situation du pays, mais la je voudrais juste faire une remarque pour Jaafar: le PDP a boycotté les élections une fois la candidature de Chebbi invalidée (il savait dés le départ que ça allait être le cas) non seulement il n'ont pas eu l'intelligence de prévoir la candidature de Jribi, qui aurait pu séduire plus de monde et donner un caractère inédit à cette élection, mais il n'ont pas appelé à voter pour Brahim...
il y a beaucoup à reprocher au régime et aux institutions tunisiennes dans les fiascos électoraux mais il y a de quoi faire avec les partis et plus spécialement avec leurs stratégies politiques (où manque de stratégies)...

Anonyme a dit…

@Malek
Ta mise au point est juste..je reste neammoins sceptique à ta position dernière...Une stratégie ne vaut rien si elle n'est pas rendu public et SANS CONTRAINTE..les gens n'ose même pas acheter leurs organes de presse a ces partis ..on en ai a ce point.
Jaafar

Arabasta a dit…

@ Jaafer


1) Un grève de la faim oui, mais pas d'une journée, l'enjeu de cette histoire c'est de dire "je suis pret à mourir pour ma cause", comme je ne suis pas fou, je le ferais à long feu afin de donner la possibilité au gouvernement de changer de position et surtout de médiatiser mon histoire, mais une grève d'un jour putain, c'est risible!

2) à faible impact peut-être, mais quitte à être cantonné à un espace à faible impact, autant le "récupérer" entièrement, je leur reproche d'être inexistants sur le net

3) Un islmaiste est un islamiste et non un politique, on cherche une laïcisation et une démocratisation du pays et non la création d'un état théocratique

4) Non, rien n'est censuré au sein des journaux d'oppsotion, ou au moins le volet économique, jusqu'à pas longtemps ils croient en majorité que notre salut réside dans le communisme, alors censuré ou pas, ce non programme prête à rire


5) Malek a déjà répondu clairement :)

6) Mais des partis politiques qui font leur travail aideront à des syndicats plus forts

Anonyme a dit…

@arabasta
3) Mais qui cherche une laicisation du pays? a t'on fait des sondage? at'on une idée réelle des préférences politiques des tunisiens ? non et ça c'est une certitude.
ce n'est que la "démocratisation du pays" qui peut éclaircir les choses .
Jaafar

Arabasta a dit…

C'est que toi tu penses que démocratisation et laïcisation sont deux trucs différents, mais l'histoire nous a montré que les deux allaient de paire, je ne dis pas que l'on doit passer à "l'athéisme d'état" mais que notre constitution et nos institutions puissent accepter toutes les croyances et toutes les non-croyances grâce à la Citoyenneté, c'est obligatoire pour tout pays démocratique...

Anonyme a dit…

Article toujours d'actualité jusque aujourd'hui

Enregistrer un commentaire

عبر خاطر موش ديما تنجم تعبر، أما ما تخليش روحك أخر مرة تنجم تعبر